Découvrez l’Aigue-marine, la pierre fine aux mille reflets de la mer

L’aigue-marine tire son nom du latin « aqua marina » qui signifie « eau de mer ». Les Romains avaient déjà aperçu dans cette pierre toute la palette des couleurs aquatiques. De fait, l’aigue-marine varie du bleu lagon au bleu océan. Les marins l’utilisaient d’ailleurs comme porte-bonheur pour apaiser le dieu de la mer et protéger leur voyage en bateau. Plongez dans l’univers d’une des plus belles pierres fines avec MEDIAM SUISSE. 

Fiche d’identité

Famille gemmologique : Béryls.

Symbole : Be3Al2Si6O18. 

Composition chimique : cuivre, silice, aluminium, fer et béryllium.

Dureté : 7,5 à 8 sur l’échelle de Mohs.

La palette de nuances de cette pierre fine résulte de la présence de traces de fer. Selon la concentration, l’aigue-marine arbore une teinte azur, un bleu foncé intense ou encore un léger reflet vert. La couleur la plus prisée est sans aucun doute le bleu lagon. Elle peut être obtenue par traitement thermique ou par irradiation au radio-cobalt. Un gemmologue pourra les identifier grâce aux vaguelettes et aux inclusions en forme de boules de neige qu’elles possèdent. Il utilisera un filtre Chelsea. 

Un peu d’histoire

Découverte au Brésil, cette pierre était autrefois appelée « beryl » ou « zeberdjed » en Égypte. Connue depuis l’Antiquité, l’aigue-marine est associée aux nymphes et aux sirènes dans la mythologie grecque. Ce minéral d’une grande dureté était par ailleurs privilégié pour pratiquer la gravure. De nombreux artistes y ont eu recours en Grèce, en Italie et en Égypte.  

Au Moyen-Âge, cette gemme était prisée pour ses vertus bienfaisantes, voire ses pouvoirs magiques. Elle apporterait chance, clairvoyance, protection, créativité et bonheur en amour. Ce n’est qu’au XVIe siècle que l’aigue-marine est baptisée ainsi. Aujourd’hui, on s’y réfère aussi avec les dénominations de bérylite ou de chrysolite. En lithothérapie, ce minéral est réputé pour libérer des émotions enfouies et favoriser la paix intérieure.

La plus grosse aigue-marine jamais taillée dans le monde affiche 10 363 carats. Extraite d’une mine brésilienne dans les années 1980, elle porte le nom de « Dom Pedro ». On peut admirer cette pierre d’exception en forme d’obélisque dans le musée d’histoire naturelle de Washington, aux États-Unis.

Les principaux gisements d’aigue-marine dans le monde

Le Brésil reste le premier pays de provenance de l’aigue-marine, historiquement et encore aujourd’hui. D’ailleurs, les célèbres mines de Santa Maria et Maxixe ont donné leurs noms aux variétés de gemmes les plus rares. C’est également au Brésil, à Marambaya, qu’on a extrait la plus grosse pierre de qualité gemme en 1910. Avec un poids supérieur à 110 kg, elle a donné naissance à 100 000 carats de gemmes.

D’autres lieux d’extraction majeurs se trouvent au Pakistan, en Russie, aux États-Unis, mais aussi en Afrique (Nigeria, Madagascar, Mozambique et Zambie). Vous serez sûrement surpris d’apprendre que la France abrite des mines d’aigue-marine dans le Tarn, le Limousin, en Auvergne ou encore en Bretagne.

Porter des bijoux avec une aigue-marine

Dans l’univers de la joaillerie, cette pierre fine est très appréciée pour sa couleur douce et froide. Elle se marie à merveille avec les métaux blancs comme l’argent, l’or gris et l’or blanc en offrant un rendu harmonieux. Vous pouvez aussi jouer sur les contrastes en combinant une aigue-marine à une chaîne, des boucles d’oreille ou un bracelet en or jaune ou rose.  

En lithothérapie, l’aigue-marine est considérée comme apaisante et spirituelle. Elle serait donc compatible avec des pierres qui dégagent une énergie similaire. On peut par exemple citer le lapis-lazuli, la tourmaline rose, l’aventurine bleue, la pierre de lune ou l’amazonite. En revanche, il est déconseillé de l’associer à des pierres puissantes à l’énergie opposée comme l’onyx, l’obsidienne ou l’œil de tigre.

Selon la tradition, offrir une bague de fiançailles sertie d’aigue-marine assurerait un mariage heureux. C’est également le cadeau idéal pour fêter vos 19 ans de mariage. Sachez enfin que l’aigue-marine est la pierre de naissance du mois de mars.

© Mediam Suisse – pièce unique disponible de suite chez Mediam Suisse.

Chez MEDIAM SUISSE, nous vous accompagnons pour réaliser un bijou sur-mesure avec les pierres précieuses et/ou fines de votre choix. Vous bénéficierez des conseils dAlexandre Martin, diamantaire et expert gemmologue, et dAriane Janis, brand ambassador. Nhésitez pas à nous contacter pour nous parler de vos envies joaillières.

close

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exceptionnelles  !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0

Votre panier

    Produit Prix Quantité Total
Vider le panier

Your cart is empty