Le saphir dans l’histoire : découvrez l’une des 4 pierres précieuses

saphir bague diamant

Le saphir est l’une des 4 pierres précieuses aux côtés du diamant, du rubis et de l’émeraude. Cette superbe gemme naturelle, appartenant à la famille des corindons, reste surtout connue dans sa version bleue. Cependant, elle existe dans une large palette de couleurs, sauf le rouge, qu’on caractérise alors de… rubis. Le rubis est en effet la variété rouge du Corindon. Utilisé seul, le mot « saphir » désigne toujours la version bleue du saphir. Pour toutes les autres couleurs, il convient donc de lui associer la couleur correspondante : saphir jaune, saphir violet, etc.Il s’agit d’une pierre avec une excellente brillance, durable, résistante, dans laquelle chacun peut trouver sa couleur. MEDIAM SUISSE vous propose une immersion dans l’histoire fascinante du saphir, la pierre précieuse de couleur la plus vendue au monde.

Le saphir dans l’antiquité

L’utilisation et le commerce du saphir remontent à l’Antiquité. Dès le Ve siècle avant notre ère, des saphirs originaires du Sri Lanka sont portés par de riches Grecs et Romains. Sur l’autre rive de la Méditerranée, les Égyptiens associaient cette gemme sacrée avec la vérité et la justice. 

Les Tables de la Loi reçues par Moïse, ainsi que le Sceau de Salomon sont décrits comme réalisés avec du saphir, mot qui signifie d’ailleurs en hébreux « la plus belle chose ». Encore plus poétiques, les Perses attribuaient la couleur du ciel aux reflets du bleu du saphir. 

Selon la tradition, le saphir symbolise la fidélité, la vérité, la noblesse et le lien avec le ciel, donc la divinité. C’est pour cette raison que cette pierre délicate orne les joyaux de nombreuses têtes couronnées. Son aura romantique en fait également un choix privilégié pour sertir une bague de fiançailles.

Le Talisman de Charlemagne et son superbe saphir

L’un des bijoux ornés de saphirs les plus célèbres de l’histoire est sûrement le Talisman de Charlemagne. On raconte qu’à l’ouverture de sa tombe, en L’An Mille puis en l’an 1165 (pour sa canonisation par l’anti-pape Pascal III), le corps de l’Empereur arborait un pendentif en or, de la forme d’une ampoule de pèlerinage, serti de pierres précieuses et de perles. L’histoire de ce joyau-reliquaire, décrit par Alexandre Dumas père, passe entre les mains de Napoléon I et Napoléon III, les impératrices Joséphine et Eugénie, et la mère de Napoléon III, Hortense de Beauharnais.

Au centre et au revers du pendentif se trouve un superbe saphir bleu taillé en « Pain de Sucre » tandis que sur la face principale se trouve un cabochon de verre bleuté au cobalt, qui était sûrement à l’origine une pierre naturelle probablement substituée entre la fin du 18ème et 1846 ; prise entre les 2 matières est visible une croix, formée, d’après la légende, de 2 morceaux de la Vraie Croix, une relique chrétienne inestimable. 

La gemme exceptionnelle de plus de 190 carats, non-chauffée et provenant de Ceylan, représenterait le plus gros saphir connu jusqu’au 17ème siècle. Elle aurait été à l’origine un cadeau du calife des « Mille et Une Nuits », Haroun Al-Rachid, qui était à son époque l’équivalent en puissance de Charlemagne. Vous pouvez admirer le joyau au Palais du Tau à Reims, en France. Le Gemological Institute of America (GIA) a publié un article complet sur le Talisman de Charlemagne (en anglais).

La Pierre des Papes

Au XIIIe siècle, l’Église catholique se réapproprie cette pierre précieuse. Elle incarne la pureté et la lumière de Dieu sur la Terre. Le pape Innocent III décide alors que les cardinaux doivent porter une bague ornée d’un saphir à la main droite, celle qui donne la bénédiction. Encore aujourd’hui, on surnomme cette gemme « la Pierre des Papes ».

Le saphir fête traditionnellement le 16ème anniversaire de mariage, ou selon les cultures, le 5ème et 45ème anniversaire de mariage. C’est la pierre du mois de septembre. Vous avez envie de réaliser un bijou sur-mesure avec un saphir ? Contactez-nous pour échanger autour de votre projet.

Pour aller plus loin

Le saphir : fiche technique, géologie et considérations gemmologiques

Les couleurs du saphir : la grande variété du corindon

2 Commentaires sur “Le saphir dans l’histoire : découvrez l’une des 4 pierres précieuses

  1. Pingback: 6 bijoux exceptionnels à travers l’histoire - Mediam Suisse

  2. Pingback: Les couleurs du saphir : la grande variété du corindon - Mediam Suisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *