rubis pierre précieuse

Le rubis, la plus flamboyante des pierres précieuses

Le rubis fait partie des 4 pierres précieuses, aux côtés du diamant, de l’émeraude et du saphir. Il s’agit aussi d’une des gemmes les plus recherchées sur le marché des pierres de couleur. Excessivement rare, c’est peut-être la seule à pouvoir rivaliser en prix avec le diamant. Pierre de naissance du mois de juillet, le rubis représente aussi la pierre rattachée aux 15e et 40e anniversaires de mariage. Plongez dans l’univers envoûtant de la plus belle des gemmes rouges avec MEDIAM SUISSE. 

Le rubis dans l’histoire

En ancien sanskrit, le mot “rubis” se traduit par “ratnaraj” qui signifie “roi des pierres précieuses”. Quant au mot “Kuruvinda” qui signifie “pierre dure”, il a ensuite donné naissance au terme “Corindon”, la famille du Rubis. Depuis l’Antiquité, cette gemme séduit par sa rareté et sa couleur rouge qui évoque celle du sang. On pensait d’ailleurs que le rubis incarnait le pouvoir de la vie. 

Le rubis arrive en Europe par le biais des Étrusques et Des Grecs vers 500 avant J.-C. La Bible y fait allusion quatre fois en l’associant à la beauté, à la richesse et à la sagesse. Au Moyen-âge, les rois chrétiens portaient souvent une couronne ornée d’un rubis car sa couleur incarnait le sang du Christ. 

Dans l’hindouisme, le rubis est une gemme importante associée au soleil et à la divinité Krishna. Elle figurait parmi les neuf pierres représentant les planètes qui influencent le monde. En Inde, on croyait que détenir un rubis était synonyme de protection et de paix.

Depuis la nuit des temps, cette gemme flamboyante fascine. Symbole de passion, de vie, de désir, mais aussi de pouvoir, elle n’a cessé d’attiser toutes les convoitises.

Les caractéristiques de cette gemme de couleur

Le rubis tire son étymologie du latin “Rubeus” qui signifie “rouge”. Il appartient à la famille du corindon qui, dans sa forme la plus pure, est incolore (leucosaphir). Lorsqu’il contient des traces de chrome (oxyde de chrome -Cr2O3-), celui-ci arbore une couleur rouge. On parle alors de rubis. Pour le rubis, le chrome est effectivement l’élément chromophore majeur mais le fer et le vanadium interviennent également pour les couleurs brun rouge à violacé.

Plus le taux de chrome est élevé par rapport à celui du Fer, plus la teinte s’intensifie. Toutes les autres couleurs du corindon se classent dans la catégorie des saphirs de couleur, tandis que le mot Saphir, employé seul, renvoie toujours à couleur Bleue. 

Voici la carte d’identité gemmologique du rubis selon le Gemological Institute of America.

  • Minéral : Groupe des Hématites, Famille des Corindons
  • Système cristallin : Rhomboédrique
  • Composition chimique : Al2O3
  • Couleur : Rouge, Rouge-magenta, parfois sous-teintes de Pourpre à Rose
  • Indice de réfraction : Ne=1.759 à 1.770 No=1.766 à 1.774
  • Biréfringence : 0.007 à 0.009
  • Gravité spécifique : 3.95 à 4.10
  • Dureté : 9 sur l’échelle de Mohs
rubis Illustration Rakotosamizanany
Illustration issue de la thèse de S. Rakotosamizanany **

Les Palettes de couleurs du rubis

Aujourd’hui, les pierres d’exception, les plus recherchées, proviennent de Myanmar (anciennement Burma, Birmanie), mais elles sont excessivement rares. Cette variété se distingue par sa qualité et ses nuances exceptionnelles. Il existe d’ailleurs en Birmanie de nombreuses expressions pour définir les couleurs du rubis : sang de pigeon, sang de lapin (Rouge Royal), sang d’anguille, cou de coq, couleur rouille, couleur peau d’oignon, etc. Les Rubis du Mozambiques produisent aussi de fabuleuses couleur Sang de Pigeon.

Pour le rubis, le critère le plus important est sa couleur, en l’occurrence le rouge, puis pour la juger, viennent les notions de transparence, de niveau de saturation/d’intensité de la couleur et des sous-teintes éventuellement présentes, et enfin le degré de luminosité de la couleur (Tone). Ces notions sont intimement liées à la question de la Taille (la coupe) de la pierre, ainsi qu’à sa pureté.

La palette des pierres de qualité, du rubis-gemme, s’étend du rouge rosé au rouge légèrement orangé (rubis de Winza en Tanzanie par exemple). La plus recherchée et la plus rare des gemmes reste incontestablement le Rubis Birman à cause de sa couleur rouge originale appelée “sang de pigeon”. Son prix peut atteindre quelques dizaines de milliers de USD par carat à plusieurs centaines milliers de $/carat.

rubis sang de pigeon

Origine du Rubis – Géologie

**« Les gisements de corindons se classent en deux grands types : primaires et secondaires. 

Les gisements primaires se subdivisent ensuite en deux sous-groupes, selon qu’ils se développent en contexte magmatique ou métamorphique » : les gisements d’origine métamorphique (types marbres en particuliers, Skarns, Gneiss, etc.) et les gisements d’origine magmatique (types basaltes, Roches intrusives mafiques, Syénites). Chaque type de rubis aura des propriétés différentes (spectrométrie et chimie notamment) en fonction de ses origines. Ici **« seront considérés comme gisements primaires, tout gisement où les corindons sont trouvés soit dans la roche dans laquelle ils ont cristallisé, soit dans la roche qui les a transportés depuis leur lieu de cristallisation dans la croûte terrestre jusqu’à la surface. »

**« Les gisements secondaires sont sédimentaires, d’origine détritique. Ils correspondent à l’accumulation dans des bassins de matériaux issus du démantèlement par l’érosion des gisements primaires. Ces matériaux sont transportés sur des distances plus ou moins importantes, essentiellement par les cours d’eau : (…) gisements éluvionnaires, colluvionnaires et alluvionnaires. »

La variété la plus réputée se forme dans les marbres, appelés “Marbres à Rubis ou Marbres à Corindons” : la plupart des gisements de rubis sont en effet associés aux marbres de l’Asie Centrale et du Sud-est, depuis l’Afghanistan jusqu’au Vietnam. L’aluminium et les éléments chromophores du rubis (chrome, fer, titane, vanadium) proviennent des marbres eux-mêmes.

Il s’agit notamment des gemmes issues de l’Himalaya, du nord du Vietnam (Luc Yen), du Pakistan (Vallée d’Hunza), du Tadjikistan(Mines des Pamirs), de l’Afghanistan ou encore bien entendu du Myanmar.

C’est en effet au Myanmar (ex Birmanie) que se trouve Mogok, la mythique vallée des rubis qui a donné plusieurs des plus célèbres rubis du monde, ainsi que le très prolifique gisement de Mong-Hsu . 

D’une manière générale, l’éclat du rubis est vitreux, mat et il est transparent à translucide jusqu’à opaque. 

Ce sont les hautes pressions et les températures très élevées qui règnent à plusieurs dizaines de kilomètres de profondeur dans la croûte terrestre qui donnent naissance aux corindons : sont en effet nécessaires une pression très élevée de 2.5 à 20 kbars et des températures variant de 400 à 1100°C, correspondant avec une profondeur qui se compte de +/- 20 kms jusqu’à environ 60 kms.

Seulement quelques % des rubis extraits présentent les caractéristiques requises pour être utilisés en joaillerie. On parle alors de “Qualité Gemme” quand les pierres ont une belle pureté. 

Provenance des rubis

Comme cité plus haut, la provenance la plus réputée pour les Rubis est le Myanmar (Burm, ex Birmanie) duquel ont été extraits la plupart des plus extraordinaires Rubis jamais trouvés ! 

Parmi les autres gisements de rubis, on peut citer le Sri Lanka, Madagascar, la Thaïlande, le Vietnam, le Laos, le Cambodge, le Tadjikistan, le Greenland, l’Australie, par exemple, mais on trouve aussi des gisements majeurs en Afrique, au Kenya, en Éthiopie, en Tanzanie et également de très haute qualité et du volume au Mozambique en particulier qui produit de véritables merveilles !

Concevoir un bijou sur-mesure avec un rubis

Symbole de la passion, le rubis constitue la gemme idéale pour un cadeau précieux et romantique. Parmi les tailles privilégiées, les plus communes sont l’Oval, le Coussin, mais il est également possible de le tailler en Poire ou bien entendu en Coeur. En revanche, la Taille ronde-brillantée reste peu fréquente. 

Sachez par ailleurs que la plupart des pierres sont chauffées, plus de 90 %, dans le but de révéler leur couleur (traitements thermiques entre 1600 et 1800°C). Il s’agit d’une pratique acceptée et répandue dans le monde de la joaillerie. Les lapidaires utilisent cette méthode de la chauffe depuis l’antiquité.

A SAVOIR : d’autres pierres (fines) peuvent avoir des couleurs proches du Rubis, dont la Tourmaline dite « Rubellite » ou encore le Spinelle Rouge, dont la gemme la plus connue est certainement celle de plus de 170cts ornant la couronne royale d’Angleterre (couronne impériale d’apparat), pierre majeure longtemps confondue avec un rubis et appelée, donc à tort, le « Rubis du Prince Noir » ! 

rubis bijoux Mediam Suisse
rubis Mediam Suisse

Vous souhaitez acheter un rubis ou un bijou orné de rubis ? Vous avez envie de réaliser un joyau unique et personnalisé ? MEDIAM SUISSE vous fait bénéficier de ses 20 années d’expertise dans le domaine des diamants et des pierres de couleur. Notre expert gemmologue Alexandre Martin déniche pour vous les rubis qui conviennent à votre budget et à vos envies joaillières. 

L’un des artisans joailliers de MEDIAM SUISSE conçoit ensuite le pendentif, la bague, la broche, le bracelet ou les boucles d’oreilles de votre choix, selon vos désirs et en accord avec votre budget. N’hésitez pas à nous contacter pour échanger autour de votre projet de création joaillière. Nous sommes joignables par téléphone au +41 (0) 32 721 02 24 ou par e-mail via contact@mediamsuisse.ch

rubis Mozambique
Red gold from Mozambique

Red gold from Mozambique
rough to cut Top from left: 15.79, 19.77 and 22.30 ct rough. 
Middle: Preforms from the same rough (9.30 ct and right 14.29 ct). 
Bottom from left: Cut stones from the same rough (8.52, 8.41 and 13.22 ct, giving 54%, 43% and 60% yields respectively). 
These are extraordinarily high yields, attesting to the quality of the rough stone. Photos: Wimon Manorotkul/Lotus Gemology. Gems: Sukhadia Stones, Bangkok.

Sources :

Gaston GIULIANI – Revue Française de Gemmologie, 2009, 169, 13-21 / **Saholy Rakotosamizanany, « les corindons gemmes dans les basaltes alcalins et à leurs enclaves à Madagascar: Signification pétrologique et métallogénique ». Sciences de la Terre. Université Henri Poincaré – Nancy 1, 2009. Français. NNT : 2009NAN10037 . tel-01748417 / IRD Institut de Recherche pour le Développement Fiche n°278 – Octobre 2007 – Auteur Grégory Fléchet / Les gisements de rubis associés aux marbres de l’Asie Centrale et du Sud-est : génèse et caractérisation isotopique – Thèse de Virginie Garnier / Ruby & Sapphire, A Gemologist’s Guide, Richard W. Hughes, with Wimon Manorotkul & E. Billie Hughes

close

Inscrivez-vous pour recevoir nos offres exceptionnelles  !

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0

Votre panier

    Produit Prix Quantité Total
Vider le panier

Your cart is empty